Anthropos Consultants
Accueil du site > Formation > Matières à penser, à ressentir et à agir face aux phénomènes de (...)

Matières à penser, à ressentir et à agir face aux phénomènes de radicalisation

1. CONTEXTE ET APPROCHE

La radicalisation est un phénomène complexe, sujet à controverses, très médiatisée, surinvestie d’émotions et de craintes, et peu encadrée par une démarche théorique qui fasse le lien entre une approche intellectuelle (analyses) et sensible (récits d’expériences).

Au sein de ce module, Il s’agit donc à la fois de clarifier certaines données (définitions, chiffres, données existantes sur les personnes concernées), de puiser dans l’interdisciplinaire (histoire, psychologie, théologie, sociologie...) et d’enrichir les regards en prenant appui sur des récits de personnes qui traversent et pensent ces questions.

Sur le plan pédagogique, ce module combine des films vidéo conçus pour cette formation et une animation des échanges avec une méthode interactive entre les participants et les formateurs, afin que chacun puisse s’approprier les contenus proposés à partir de ses propres constats et questionnements sur le terrain. En effet, il s’agit pour les participants d’être en mesure d’opérer un changement de regard et d’élaborer de nouvelles stratégies dans les pratiques d’enseignement, dans l’écoute et les dialogues avec les jeunes et en découvrant des ressources issues de créations artistiques.

2. UN PARTENARIAT INNOVANT ENTRE SCIENCES SOCIALES APPLIQUEES ET APPROCHE ARTISTIQUE

Le Théâtre La Cité et Anthropos-Cultures Associées sont déjà engagés dans une démarche commune au sein du projet "Jeunes à vif, Jeunes en devenir" initié par le Théâtre La Cité, qui associe la création d’un spectacle "Positive Life", une série de conférences-rencontres et le groupe interprofessionnel de réflexion-action "Face aux jeunes à vif". Cette proposition de formation est issue de cette dynamique.

3. CONTENU DE LA FORMATION

Durée : 1 journée / 7 heures

Partie 1 : 9h-13h : APPORTS ET CHANGEMENT DE REGARD

Introduction : De quoi parle-t-on ? Définition des termes : violences, délinquances, discriminations ; le point sur des chiffres clés : qui sont les jeunes concernés, quel est leur parcours. Le traitement médiatique et les réalités.

Le développement de l’esprit critique : le lien entre le sensible et l’intellect, "éprouver la pensée, penser l’éprouvé", l’élaboration de soi et des liens avec l’autre dans le dialogue.

> 1ère vidéo : « Le Coran et l’Islam entre fantasmes et réalités historiques et anthropologiques » avec Rachid Benzine, islamologue.

Echanges entre participants

Apports autour de la question théologique : à quels courants correspondent ceux qui se radicalisent ? Enjeux du monde arabe aujourd’hui, évolution des pratiques religieuses, enjeux de pouvoir... Quelques notions-clefs à retenir dans le dialogue avec les jeunes et le développement de leur esprit critique.

> 2ème vidéo : « Adolescence, quête d’absolu et radicalisation »

Echanges entre participants

Apports autour de l’effet-miroir entre ce système de pensée radical et un besoin d’idéal et d’absolu au moment de l’adolescence. Décrochages affectifs et sociaux et radicalisations, sur la forme et sur le fond. Approche psychologique : adolescence, enjeux individuels et collectifs. Les théories du complot, la question du numérique, l’impact émotionnel de "l’infobésité"...

> 3ème vidéo : « Positive Life, penser, créer et transmettre un récit positif » Echanges entre participants

Le Théâtre La Cité questionne la volonté d’un acteur, Abdelkarim Douima, de parler d’un vécu familial imprégné de fondamentalisme, et son désir de transmettre aux jeunes les chemins qu’il a choisi pour ouvrir d’autres voies dans l’altérité.

Apports autour du rôle du théâtre dans l’élaboration des conflits, l’identification à des figures positives et l’ouverture aux dialogues.

Apports autour de la question du récit, récit de soi - récit de l’autre - espace de récits communs, autour des identifications et appartenances multiples que cela permet et des liens sociaux que cela fabrique.

Apports autour de la dimension familiale, de la question de la transmission, des conflits générationnels hier et aujourd’hui, entre parents et enfants, sur la question du religieux. Apports sur les familles et quartiers populaires à Marseille.

Partie 2. 14H – 17h : PERSPECTIVES PRATIQUES

Travail en sous-groupes autour de mises en situations.

Elaboration de pistes de travail au niveau de la classe, de l’établissement et de l’environnement.

4. INTERVENANTES :

Chaque intervention sera animée par 2 personnes : Clotilde O’Deyé et Florence Lardillon (Anthropos-Cultures Associées). Et ponctuellement, Sandrine Delrieu (Théâtre La Cité).

5. DATES DE REALISATION

Les modules pourront être réalisés du 15 Janvier au 30 Juin 2017.

6. DEVIS JOINT SEPAREMENT

Tarif dégressif en fonction du nombre total d’interventions.




Oniris Productions sur SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0