Anthropos Consultants
Accueil du site > Recherche et étude > Etude santé migrants - L’intervention médico-sociale au défi de l’interculturel (...)

Etude santé migrants - L’intervention médico-sociale au défi de l’interculturel : comprendre pour AGIR

Cette étude a été réalisée par trois chercheurs socio-anthropologues africanistes du cabinet ANTHROPOS Consultants : Adrienne O’Deyé, Vincent Joseph et Thierry Bérot-Inard.

L’étude a pour objectif de devenir un outil d’aide aux professionnels afin d’améliorer les prestations de santé auprès de cette population. Construite autour de thèmes jugés centraux, cette étude permet de mettre au clair diverses données anthropologiques à l’œuvre dans les représentations et propose pour chaque thématique de disposer de repères opérationnels et organisationnels pour élaborer des actions pertinentes tout en revisitant nos modes opératoires et nos pratiques en vue de répondre de façon professionnelle et sans cesse renouvelée à des besoins sociaux et médicosociaux multiples et croissants pour les publics les plus vulnérables.

Rappel des objectifs généraux de l’étude

Cette étude est conçue pour apporter des éléments concrets afin de développer une approche interculturelle des problématiques de santé et concevoir des actions de terrain avec les partenaires.

Les objectifs en sont les suivants :

• Permettre la mise au clair des diverses données anthropologiques à l’œuvre dans les représentations autour de la santé, à savoir : • Les conceptions des migrants concernant la santé et la maladie, les centres d’intérêt en matière de santé ; • Les rapports sociaux entretenus (dans le foyer ou la résidence, en dehors et au pays), les liens entre santé et systèmes de relations sociales au sein de la communauté de vie dans diverses situations de difficultés socio sanitaires ; • La connaissance des maladies, le recours aux soins et la gestion traditionnelle de la santé ; • Les rapports qu’entretiennent les résidents avec les professionnels intervenants en interne et en externe. La participation aux actions collectives proposées dans le foyer ou la résidence sociale • Les propositions et conseils, des migrants eux-mêmes, pour le développement des actions collectives. • Disposer de repères opérationnels et efficaces sur les aspects communicationnels dans les actions d’information - prévention : • Expliciter les éléments de la dynamique sociale et culturelle sur lesquels faire reposer des actions de participation autour de la santé, • Identifier les codes culturels pertinents pour produire des messages informatifs adaptés aux références culturelles des résidents. • Les freins à l’accès à l’information, à la compréhension des messages et aux soins.

Public concerné par l’étude

Les personnes concernées sont des hommes de plus 60 ans vivant hors de leurs familles, originaires de trois pays d’Afrique subsaharienne, le Mali, le Sénégal et la Mauritanie, ainsi que des trois pays du Maghreb (Tunisie, Maroc, Algérie).

Un choix d’établissements a été effectué en relation avec l’équipe du PPS IDF de COALLIA et selon des critères permettant de tenir compte de la répartition selon le type de structure, l’origine géographique, la composition des résidences (critère de mixité des provenances des résidents notamment), la taille de la structure, les pathologies identifiées.


Missions réalisées :

Enquête menée par entretiens en face à face (individuels et collectifs) avec les migrants de plus de 60 ans, auprès également des professionnels de l’organisme commanditaire, COALLIA, médiateurs et coordinateur Santé, ainsi qu’à partir d’observations des actions collectives en matière de santé.




Oniris Productions sur SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0